Passion Antiquités

Épisode 7 – Nassimo et les catastrophes naturelles dans l’espace romain

Un déluge d’analyses dans les eaux troubles des risques naturels dans l’espace romain.

Dans cet épisode de Passion Antiquités, Nassimo Berland vous présente son travail de Master, intitulé Les Romains face aux phénomènes naturels dangereux. Sous la direction de Virginie Hollard et de Marie Augendre à l’Université de Lyon, Nassimo Berland navigue entre l’histoire sociale et les questions géographiques. Il étudie la façon dont les Romains ressentent les catastrophes naturelles, d’un point de vue humain et social.

Un sujet entre deux eaux

Avec un important corpus qui s’étend du IIIe siècle avant l’ère commune au Ve siècle de notre ère, Nassimo propose d’étudier les risques dans leurs représentations littéraires variées. Il emploi pour cela une documentation de correspondances mais aussi des pièces de théâtre, où les catastrophes naturelles tiennent un rôle dramatique majeur.

Pour les Romains, une catastrophe est avant tout la démonstration d’un déséquilibre entre les hommes et une force supérieure. Ils montrent ainsi une certaine peur, une incompréhension face aux phénomènes de la nature, qui varie en fonction de leur philosophie et de leurs rapports aux dieux. Ainsi, les Romains ont un rapport plus centré sur les conséquences des phénomènes que sur l’évènement lui-même. Ils ne cherchent pas à trouver une explication aux mécanismes de la catastrophes mais expriment leurs sentiments, leurs peurs.

le bas-relief de la maison de Jucundus à Pompéi, où on voit les bâtiments après le tremblement de terre de 63. Les bâtiments ont été représentés ainsi, ce qui nous donne une bonne idée de la violence du séisme, et de l’importance pour les habitants de la ville de représenter les dégâts.
Bas-relief de la maison de Jucundus à Pompéi, où on voit les bâtiments après le tremblement de terre de 63. Les bâtiments ont été représentés ainsi, ce qui nous donne une bonne idée de la violence du séisme, et de l’importance pour les habitants de la ville de représenter les dégâts.

Les risques courants de la mer et de terre

Les Romains sont de grands voyageurs, traversant les terres conquises pour les découvrir. Mais ce sont avant tout des voyageurs terrestres, et la mer, bien que centrale à leur Empire, est un espace qui leur semble terrifiant. Par conséquent, ils racontent tout ce qui leur semble inhabituel lors de leurs voyages. Les tourbillons mais surtout les tempêtes, particulièrement documentées, se trouvent alors placées comme de véritables personnifications de la mer en colère.

L’espace terrestre n’est pas en reste et subit aussi de nombreuses catastrophes. Séismes, irruptions, inondations, incendies sont légion, et trouvent des explications divers, revêtent des fonctions variées. Mais c’est surtout la foudre qui est particulièrement crainte car très présente. Liée à l’ire divine, elle est un phénomène particulièrement important dans la vie des romains.

La nature des phénomènes naturels

La catastrophe est le plus souvent associée au divin, indiquant un déséquilibre dans les rapports entre les dieux et les hommes. Elle peut mener à la rupture de la pax deorum, la paix des dieux. C’est alors surtout un avertissement. Il s’agit de trouver le moyen de retrouver les grâces divines pour mettre un terme aux catastrophes.

Pourtant, parfois, les dieux ne sont pas responsables des caprices de la nature, ce qui laisse les Romains dans une forme de perplexité : comment convaincre la nature, force non consciente ? À cette période comme à la nôtre, un débat a lieu pour savoir si oui ou non, les dieux peuvent être exclus de la causalité des catastrophes. Non divines, des créatures peuvent être la cause des catastrophes, à l’image, souvent reprise au théâtre, des Charybde et Scylla de l’Odyssée.

Enfin, les hommes eux-même peuvent être tenus responsables, que ce soit par leur imprudence ou leur impiété, des conséquences de la catastrophe, ce qui peut jouer des tours même à des empereurs…

Pour en savoir plus sur le sujet de l’épisode, on vous conseille de lire :

Un ouvrage généraliste de géographie sur la notion de risque, pour comprendre ce qu’est un risque aujourd’hui avant comprendre la notion dans l’Antiquité romaine :

  • DAUPHINE André, Risques et catastrophes, Paris, Armand Colin, 2001.
Bassin de l’Encelade, Château de Versailles, 1675. © Photo Coyau,
Bassin de l’Encelade, Château de Versailles, 1675. © Photo Coyau. Encelade écrasé sous les rochers et se transformant en l’Etna. plomb doré de Gaspar Marsy.  Encelade est un géant (fils de Gaïa) qui a été battu lors de la Gigantomachie et qu’Athéna a enterré sous l’Etna ; les éruptions du volcan seraient alors dues à sa respiration, et les séismes seraient provoqués par ses mouvements.

La série des ouvrages produits par la MSH Alpes sur les catastrophes naturelles et les risques dans l’histoire et l’article de Grégory QUENET, un indispensable de la mise en histoire des phénomènes naturels dangereux :

  • FAVIER René et GRANET-ABISSET Anne-Marie, Histoire et mémoire des risques naturels, Grenoble, Publications de la MSH-Alpes, 2000
  • FAVIER René, Les pouvoirs publics face aux risques naturels dans l’histoire, Grenoble, Publications de la MSH-Alpes, 2002.
  • QUENET Grégory, « La catastrophe, un objet historique ? », Hypothèses, 2000/1, pps. 11-20.

Quelques ouvrages sur l’histoire des risques, des catastrophes naturelles et du rapport à la nature dans l’Antiquité :

  • THELY Ludovic, Les Grecs face aux catastrophes naturelles, Athènes, Ecole Française d’Athènes, 2016
  • THOMMEN Lukas, An environmental history of ancien Greece and Rome, Harvard, Cambridge University Press, 2012.
  • HADOT Pierre, Le voile d’Isis, Paris, Gallimard, 2004.

Dans cet épisode vous avez pu entendre les extraits des œuvres suivantes :

Si cet épisode vous a intéressé vous pouvez aussi écouter :

Merci à Clément Nouguier qui a réalisé le magnifique générique du podcast, à Jonathan pour le montage et à Ilan Soulima pour l’article !

Retrouvez Passion Antiquités sur Facebook et Twitter pour ne rien manquer de l’actualité du podcast !