Passion Antiquités

Épisode 5 – Florie et Vénus dans l’Antiquité tardive

Épisode 5 - Florie et Vénus dans l'Antiquité tardive
/

Comment était représentée la déesse Vénus dans l’Antiquité tardive ?

Portrait de Florie Debouchaud
Portrait de Florie Debouchaud

Dans cet épisode du podcast Passion Antiquités, Florie Debouchaud est une jeune docteure en histoire de l’art médiéval qui a fait une thèse sur la figure de Vénus dans l’Antiquité tardive à travers les textes et les images, à l’université Paris Nanterre, sous la direction de Jean-Pierre Caillet et de Ruth Webb.

Une déesse polysémique

Vénus Orient : Mosaïque de la maison de Charidémos à Halicarnasse : Vénus marine, Londres, British Museum, inv. n°1857, 1220.442.
Vénus Orient : Mosaïque de la maison de Charidémos à Halicarnasse : Vénus marine, Londres, British Museum, inv. n°1857, 1220.442.

Vénus est une déesse dont la présence perdure tout au long de l’Antiquité tardive, en Occident comme en Orient, et dont l’image se développe sur presque tous les types de supports alors même que ses attributions traditionnelles en lien avec la sexualité, la fertilité et la notion de beauté corporelle s’opposent en de nombreux points aux nouvelles valeurs véhiculées par le christianisme. L’étude de cette figure issue des cultes polythéistes traditionnels permet donc de mettre en lumière l’attachement toujours important des élites à la culture classique au sein même d’une société en pleine mutation religieuse et politique.

Je pense que Vénus est l’une des figures qui incarne la romanité au sens large.

La thèse l’a conduite à étudier les attributs de la déesse ainsi que les types iconographiques qui sont dépeints au cours de l’Antiquité tardive mais sont le plus souvent issus de traditions pluriséculaires. Puis, ce travail a été élargi aux figures entourant la déesse, les diverses associations de Vénus lui permettant en effet d’apparaître dans des contextes très divers.

Des élites entre deux traditions

Vénus marine de Djemila : Mosaïque du grand salon de la maison de l’âne de Djemila, Musée de Djemila
Vénus marine de Djemila : Mosaïque du grand salon de la maison de l’âne de Djemila, Musée de Djemila

Le thème de la Vénus marine, un type iconographique spécifiquement tardif se développant plus particulièrement dans le décor des grandes demeures domus ou villae, forme le cœur de la thèse de Florie Debouchaud et met en lumière l’attachement des élites tardives à la culture littéraire issue de la Paideia. La déesse participe alors pleinement au développement d’un discours visuel visant à affirmer non seulement la domination des élites sur la nature mais devient encore un motif synonyme de la Romanitas auquel la christianisation progressive de la société semble n’avoir rien changé.

Florie Debouchaud raconte comment elle s’est intéressée à la présence de Vénus dans les grandes demeures des élites et à leur décor, et en particulier à la question de la destination des espaces et au système de « filtrage social » qui s’y déploie. Elle a aussi travaillé sur la présence des statues de Vénus dans l’espace public et sur la question de leur réception et à terme de leur disparition, signe manifeste de l’emprise du christianisme sur ces espaces.

Pour en savoir plus sur le sujet de l’épisode, on vous conseille de lire :

Coffret de Projecta : Brisith Museum, inv. 1886.1229.1
Coffret de Projecta : Brisith Museum, inv. 1886.1229.1

Ouvrages généraux sur l’Antiquité tardive :

  • Saliou C., Le Proche-Orient, de Pompée à Muhammad : Ier av-VIIe apr. J.-C., Paris, 2020.
  • Sotinel C., Rome, la fin d’un Empire : de Caracalla à Théodoric : 212-fin du Ve siècle, Paris, 2019
  • Brown P., Le monde de l’Antiquité tardive : de Marc Aurèle à Mahomet, Bruxelles, 2011.
  • Johnson S. (éd.), The Oxford handbook of Late Antiquity, Oxford, 2012.
  • Rousseau P. (éd.), A companion to late Antiquity, Chichester, Oxford, 2009.
  • Weitzmann K. (éd.), Age of spirituality, : late antique and early Christian art third to seventh century : catalogue of the exhibitions at the Metropolitan museum of art, November 19 1977 throurgh February 12 1978, New York, 1977. En ligne : https://www.metmuseum.org/art/metpublications/Age_of_Spirituality_Late_Antique_and_Early_Christian_Art_Third_to_Seventh_Century

Sur la christianisation :

  • Brown P., Pouvoir et persuasion dans l’Antiquité tardive : vers un Empire chrétien, Paris, 2003.
  • Brown P., Le société et le sacré dans l’Antiquité tardive, Paris, 2002.
  • Chuvin P., Chronique des derniers païens : la disparation du paganisme dans l’Empire romain, du règne de Constantin à celui de Justinien, Paris, 1990.
  • Inglebert H., Destephen S. et Dumézil B.(éd.), Le problème de la christianisation du monde antique, Paris, 2010.
Pendentif Vénus : Collier avec Aphrodite Anadyomène, vue du pendentif, Dumbarton Oaks Collection, Washington, BZ.1928.6.
Pendentif Vénus : Collier avec Aphrodite Anadyomène, vue du pendentif, Dumbarton Oaks Collection, Washington, BZ.1928.6.

Sur le maintien de la culture classique chez les commanditaires :

  • Debouchaud F., « La culture classique des commanditaires chrétiens dans l’Antiquité tardive » dans La culture des commanditaires : L’œuvre et l’empreinte, Actes de la Journée d’études, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 15 Novembre 2013, publication en ligne, 2015 : https://u-paris10.academia.edu/FlorieDebouchaud

Sur Vénus :

  • Debouchaud F., « Aphrodite-Vénus : Réception d’une déesse grecque dans l’Occident tardo-antique (IV-VIe siècle) » dans Histoire de l’art, 86, 2020, p. 159-170.
  • Hales S., “Men are Mars, Women are Venus: Divine costumes in Imperial Rome” dans The Clothed Body in the Ancient World, Cleland L., Harlow M. et Jones L.-L. (éd.), Oxford, 2005. Havelock C., The Aphrodite of Knidos and Her Successors, Ann Arbor, 1995.
  • Lassus J., « Vénus marine » dans La mosaïque gréco-romaine, actes du colloque international sur la mosaïque antique organisé à Paris, 29 août-3 septembre 1963, Picard G.- C. et Stern H. (éd.), Paris, 1965, p. 175-189.
  • Long J.C., “The Survival and Reception of the Classical Nude : Venus in the Middle Age” dans The Meanings of Nudity in Medieval Art, Lindquist S. (éd.), Farnham, 2012, p. 47-65.
  • Pasquier A., La Vénus de Milo et les Aphrodites du Louvre, Paris, 1985.
  • Schilling R., La religion romaine de Vénus : depuis les origines jusqu’au temps d’Auguste, Paris, 1954.
  • Smith A. et Pickup S. (éd.), Brill’s Companion to Aphrodite, Leiden 2010.
  • Wardle M.E., Naked and Unashamed: A study of the Aphrodite Anadyomene in the Greco- Roman World, Dissertation of the Department of Art, Art History and Visual Studies of Duke University, sous la direction de Sheila Dillon, 2010.

Sur les villas et leur décor :

  • Balmelle C., Les demeures aristocratiques d’Aquitaine: société et culture de l’Antiquité tardive dans le Sud-Ouest de la Gaule, Bordeaux, 2001.
  • Carucci M., The Romano-African Domus : studies in space, decoration and function, Oxford, 2007.
  • Ellis S., “Power, Architecture and Decor : How the Late Roman Aristocrat Appeared to his guests” dans Roman Art in the Private Sphere. New Perspectives on the Architecture and Decor of the Domus, Villa and Insula, Gazda E.K. (ed.), Ann Arbor, 1991, p. 118-134.
  • Dunbabin K.M.D., Mosaics of the Greek and Roman World, Cambridge, 1999.
  • Stirling L., The learned Collector: mythological statuettes and classical taste in late antique Gaul, Ann Arbor, 2005.

Sur l’argenterie :

  • Baratte F., « La vaisselle d’argent dans l’Afrique romaine et byzantine » dans Antiquité Tardive, 5, 1997, p.111-132.
  • Elsner J., “Visualising women in Late Antique Rome : the Projecta casket” dans Through a glass brightly : studies in Byzantine and medieval art and archaeology, presented to David Buckton, Entwistle C. (éd.), Oxford, 2003, p. 22-36.
  • Leader-Newby R., Silver and Society in Late Antiquity: functions and meanings of silver plate in the Fourth to Seventh centuries, Aldershot, 2004.
  • Shelton K., The Esquiline treasure, Londres, 1981.

Sur les statues « classiques » dans le monde tardif :

  • De Bruyn G., « Briser les idoles païennes ou les sauvegarder? Le sort des statues divines de Caesarea (Cherchel Algérie) à la fin de l’Antiquité » dans Revue historique, 677, 1, 2016, p. 3-26.
  • Kristensen T.M., Making and breaking the gods : Christian responses to Pagan sculpture in Late Antiquity, Aarhus, 2013.
  • Kristensen T.M. et Stirling L., The afterlife of Greek and Roman sculpture : late antique responses and practices, Ann Arbor, 2016.
  • Lepelley C., « Le musée des statues divines. La volonté de sauvergarder le patrimoine artistique à l’époque théodosienne » dans Cahiers archéologiques, 42, 1994, p. 5-15.