Les news du podcastPassion Médiévistes

Au cœur de Notre-Dame de Paris

Écoutez des passionnés vous parler de la cathédrale Notre-Dame de Paris sous tous les angles !

Notre-Dame de Paris en février 2017
Notre-Dame de Paris en février 2017

En général dans le podcast Passion Médiévistes, chaque épisode est l’occasion de vous faire découvrir ou redécouvrir le Moyen Âge. Cette période historique souffre encore de beaucoup d’idées reçues et de clichés donc il était nécessaire d’y consacrer un podcast.

Dans cette série d’épisodes je vous propose d’en apprendre plus sur un monument du Moyen Âge que vous connaissez toutes et tous : la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Après la vague d’émotions qui a suivi l’incendie du 15 avril 2019 et qui a considérablement changé l’histoire de ce monument, j’avais envie de vous faire entendre des personnes qui y ont consacré une partie de leur vie. Certain.e.s l’étudient, d’autres y ont travaillé pendant plusieurs années, ou d’autres encore œuvrent pour sa future restauration.

Mais dans cette série d’épisodes, l’incendie en lui-même ou la restauration ne seront pas les sujets centraux. Je souhaite vous offrir plusieurs points de vue sur ce monument et ainsi mieux comprendre son histoire médiévale mais pas que. Ces épisodes vous feront prendre conscience de son importance dans notre imaginaire collectif, mais entendre aussi des témoignages de vies et d’humanité, pour que vous puissiez regarder ce monument emblématique de Paris avec un œil nouveau.

Épisode 1 : Faire une thèse sur Notre-Dame de Paris

Olivier de Chalus
Olivier de Châlus

Depuis 2014 Olivier de Châlus prépare une thèse sur le chantier de la construction de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris. Il est guide bénévole à la cathédrale depuis 2008 et était le responsable de l’équipe des guides entre 2014 et 2019. Il est par ailleurs le porte-parole de l’Association des scientifiques au service de la restauration de Notre-Dame de Paris.

Dans ce premier épisode, Olivier de Chalus vous raconte son parcours jusqu’à la thèse, les principaux axes qu’il y développe ainsi que les méthodes particulières qu’il emploie. Avec son regard d’ingénieur, son étude se fonde principalement à partir des observations qu’il a pu faire sur le bâti, les murs de la cathédrale et un modèle théorique qu’il a développé pour retracer l’histoire de la construction du monument.

Épisode 2 : La construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Enluminure de Jean Fouquet, extrait d'«Heures d'Etienne Chevalier», 1452-1460 (Photo Domaine public - Metropolitan Museum of Art de New York)
Enluminure de Jean Fouquet, extrait d’«Heures d’Etienne Chevalier», 1452-1460 (Photo Domaine public – Metropolitan Museum of Art de New York)

Dans ce deuxième épisode, Olivier de Châlus vous raconte la genèse de la construction de Notre-Dame de Paris. Il explique comment a été fait le choix de son emplacement, et comment il a fallut enlever et délocaliser ce qui était déjà présent sur le site, comme des églises ou des sites laïcs.

Pour construire la cathédrale, on utilise des coffrages pour les arcs et autres arcs boutants, mais aussi des grues et des brancards pour transformer les matériaux. Pour connaître cette histoire et visualiser comment était organisé un chantier, il est possible de s’appuyer par exemple sur les représentations iconographiques des enluminures ou les vitraux. Mais on ne peut pas totalement s’y fier, car ce serait oublier les contraintes techniques et matérielles auxquels étaient soumis les maîtres verriers et enlumineurs.

Le chœur est une des premières étapes de construction, puis la nef, la façade, et enfin le transept. Mais Olivier de Châlus cherche à comprendre les aspects liés à la logistique de chantier permettant d’écrire une histoire plus complexe de cette construction.

Dans l’épisode, Olivier de Châlus raconte qu’il aime particulièrement à travers sa thèse travailler sur l’homme, essayer de se mettre à la place de quelqu’un du Moyen Âge pour comprendre sa pensée et donc son ouvrage. Il est difficile de savoir qui sont les personnes qui ont travaillé sur la cathédrale, mais Olivier de Chalus raconte l’anecdote du voleur anglais et de l’incendie de 1218 de Notre-Dame de Paris, qui peut donner des indices sur les étapes d’avancement du chantier.

Épisode 3 : Vivre dans Notre-Dame de Paris

Intérieur de Notre-Dame de Paris (par Marion Kilhoffer)
Intérieur de Notre-Dame de Paris (photo de Marion Kilhoffer)

Que ressent-on lorsqu’on travaille au quotidien au sein d’un monument comme la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Dans ce troisième épisode, je vous propose de rentrer virtuellement dans la cathédrale aux côtés de ceux qui y ont évolué pendant des années. D’abord, le doctorant Olivier de Châlus (que vous avez pu entendre dans les épisodes précédents) vous raconte son expérience de guide, comment il pensait ses visites pour faire découvrir le monument au grand public.

Dans la deuxième partie de l’épisode, Laurent Prades revient sur ses vingt années passées comme régisseur de Notre-Dame. Depuis son arrivé au début des années 2000, il a vu le monument évoluer, se moderniser, et accueillir de plus en plus de public. Sa mission était la gestion de l’événementiel et la supervision de la régie audiovisuelle. En 2009 son travail évolue, et il devient en plus chargé de l’inventaire des objets d’art et reliques de la cathédrale. A ce sujet, il revient dans l’épisode sur comment les œuvres ont été préservées la nuit de l’incendie et les choix qui ont du être faits.

Épisode 4 : La musique médiévale dans Notre-Dame de Paris

Bréviaire dominicain à destination royale (Louis X le Hutin), dit de Saint-Louis de Poissy
Bréviaire dominicain à destination royale (Louis X le Hutin), dit de Saint-Louis de Poissy (source Gallica)

Après avoir évoqué la construction de sa cathédrale et comment on y travaillait, nous parlons dans ce quatrième épisode de la musique médiévale au sein de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Sylvain Dieudonné a été le chef de chœur à la Maîtrise Notre-Dame de Paris pendant 25 ans et il était en charge du Département de musique médiévale. Une grande partie de ses travaux est consacrée à l’étude de manuscrits, où une place de choix est réservée au répertoire de l’École de Notre-Dame.

Dans cet épisode Sylvain Dieudonné vous retrace l’évolution de la musique au Moyen Âge, l’émergence des différentes formes musicales au sein des édifices religieux, et les spécificités de la musique au sein de la cathédrale.

Dans cet épisode, vous pouvez entendre des extraits des œuvres suivantes :

.

Épisode 5 : Restaurer l’acoustique de la cathédrale

L'orgue de Notre-Dame de Paris
L’orgue de Notre-Dame de Paris (photo de Marion Kilhoffer)

L’incendie de Notre-Dame de Paris et l’effondrement d’une partie des voûtes a considérablement changé l’acoustique de la cathédrale. Dans cet épisode, je vous propose de rencontrer Mylène Pardoen, archéologue du paysage sonore et musicologue au CNRS (qui notamment réalisé un modèle sonore de Paris au XVIIIème siècle), qui élabore un modèle informatique sonore qui aidera à la restauration. L’objectif est de rendre à la cathédrale retrouve son acoustique exceptionnelle et son ambiance feutrée d’avant l’incendie et de proposer un diagnostique.

Mylène Pardoen raconte comment elle travaille pour établir ce modèle sonore, comment elle a observé avec les oreilles et visuellement pour capter l’acoustique du lieu, et comment réfléchir pour mettre en place un dispositif particulier. Depuis cet entretien elle a pu rentrer plusieurs fois dans la cathédrâle, et pour en savoir plus sur son travail et sur les modèles sonores de Notre-Dame vous pouvez consulter les sites suivants :

.

Épisode 6 : Les enjeux de la restauration de la cathédrale

La cathédrale de Notre-Dame de Paris (photo de Marion Kilhoffer)
La cathédrale de Notre-Dame de Paris (photo de Marion Kilhoffer)

Dans cet épisode, je vous propose de retrouver Olivier de Châlus, le doctorant qui travaille sur la construction de la cathédrale, et que vous avez pu entendre dans les épisodes précédents. Je vous propose de l’écouter vous donner son point de vue sur les enjeux de la future restauration de l’édifice. Cette interview ayant été enregistrée fin 2019, certaines réflexions et hypothèses auront déjà trouvé des réponses, mais je pense que ses réflexions sont toujours toujours très intéressantes à écouter.

Tout d’abord, Olivier de Châlus évoque les problématiques autour de la restauration de la charpente de la cathédrale, puis il parle de ce qui pourrait être possible pour la restauration de la flèche.

Pour en savoir plus sur les travaux de restauration de la cathédrale voici quelques liens :

.

Épisode 7 : Les flèches de la cathédrale

La flèche de Notre-Dame
La flèche de Notre-Dame (photo de Marion Kilhoffer)

Dans cet épisode nous allons parler d’un élément important de la cathédrale, la fameuse flèche. Nous en avons déjà parlé dans les précédents épisodes, mais nous nous intéressons plus particulièrement aux deux flèches, celle du Moyen Âge et celle construite au XIXème siècle, qui a été détruite lors de l’incendie d’avril 2019.

Nina Derain, étudiante en Histoire de l’Art à la Sorbonne, vous raconte l’histoire de ces flèches, sur lesquelles elle a réalisé un mémoire lors d’un master Patrimoine et Musée. Les flèches de Notre-Dame (médiévale comme XIXe) font parties d’une catégorie un peu particulière, car elles ne sont pas situées sur la façade mais sur le transept et surtout elles ne sont pas en pierre.

 

Épisode 8 : Diriger une thèse

Notre-Dame de Paris en 2016
Notre-Dame de Paris en 2016

Et si nous faisions un pas de côté ? Juste avant de finir cette série, je vous propose un épisode un peu différent des précédents. Vous n’allez pas forcément y apprendre des nouvelles choses sur la cathédrale Notre-Dame de Paris (vous en avez déjà beaucoup appris dans cette série) mais vous allez avoir un nouveau point de vue à écouter.

Philippe Bernardi est directeur de recherche au CNRS, archéologue et historien, spécialiste de la construction au Moyen Âge. Il est le directeur de thèse de Olivier de Châlus que vous avez pu entendre dans les précédents épisodes, et je suis allée l’interroger pour avoir le regard de quelqu’un qui encadre doctorant qui réalise un travail important sur Notre-Dame.

Il raconte comme Olivier de Châlus est venu le rencontrer avec une envie de recherches, comment le projet de thèse s’est mis au point, et comment il l’a accompagné au cours de ces dernières années. Au moment de l’enregistrement, la thèse était presque terminée, et Philippe Bernardi parle de ce que l’incendie a pu changer, ou non, dans les recherches de Oliver de Châlus sur la construction de Notre-Dame de Paris.

 

Épisode 9 : La crypte du parvis de Notre-Dame de Paris

Crypte archéologique de l'île de la Cité
Crypte archéologique de l’île de la Cité

Au cours des épisodes précédents nous avons parlé du passé de la cathédrale, médiéval ou plus récent, de son ou de ses possibles futurs. Vous avez pu vous glisser par l’imagination entre ses murs, avec de formidables invités comme guides. Pour finir cette série je vous propose qu’on reste dans le présent et qu’on aille visiter un lieu juste à côté de Notre-Dame de Paris, pour explorer ce qui est visitable, enfin selon les conditions sanitaires…

Dans cet épisode Charles Villeneuve de Janti, conservateur du patrimoine et directeur des collections des musées de la ville de Paris, vous guide dans la crypte archéologique de l’île de la Cité, située au parvis de la cathédrale. Suite à un projet de parking à la fin des années 50, des fouilles ont été menées à partir des années 60 et ont permis la découverte des vestiges antiques. Un aménagement du site archéologique a ensuite été décidé, avec une première ouverture au public en 1980. Néanmoins il reste très peu d’éléments médiévaux dans cette crypte.

En septembre 2020 une exposition a été présenté pour raconter l’histoire de la cathédrale au XIXème siècle, de Victor Hugo à Viollet-le-Duc. Charles Villeneuve de Janti raconte cette exposition exceptionnelle, comment s’est déroulé à cette époque une réhabilitation du Moyen Âge, avec notamment beaucoup de photos du chantier montrant la vie quotidienne de l’époque mais avec les contraintes techniques de l’époque.

Épilogue

Visuel réalisé par Din
Visuel réalisé par Din

J’espère que cette série spéciale vous a plu, que vous avez aimé découvrir ce monument par plusieurs aspects, que vous avez apprécié écouter les différentes personnes qui y sont liées de près ou de loin à ce monument et qui vous ont raconté leur expérience et partagé leurs connaissances. J’aurais pu vous faire encore d’autres épisodes, j’aurais pu explorer plein d’autres thématiques comme les vitraux, les roses, les fenêtres, les statues, la toiture, l’étude du bois… Mais il fallait bien trouver une fin.

A l’heure où sort cet épisode, Olivier de Châlus, que vous avez entendu plusieurs fois, va bientôt soutenir sa thèse, et je le remercie particulièrement pour son aide et sa collaboration pour la réalisation de cette série.

Merci aux personnes qui soutiennent Passion Médiévistes sur Tipeee qui ont permis de financer cette série. Si vous voulez soutenir vous aussi les prochains projets de ce podcast, il vous suffit de vous rendre sur tipeee.com/passionmedievistes.

Crédits :

  • Générique réalisé par Clément Nouguier
  • Montages par Jonathan (Le Mec d’Ozef)
  • Visuel réalisé par Din