Les épisodesPassion Médiévistes

Épisode 36 – Athina et les langues carolingiennes

Quels langues étaient utilisées aux marges de l’empire carolingien ?

Athina Ysos par Fanny Cohen Moreau
Athina Ysos par Fanny Cohen Moreau

Athina Ysos a réalisé un master 2 de recherche en histoire du Haut Moyen Âge sur le thème « La langue des clercs dans les confins orientaux du monde franc de 768 à 876« . Elle a notamment travaillé sur les alphabets et le travail d’écriture de la langue vernaculaire sous les Carolingiens.

A la fin du VIIIème siècle une réforme de l’orthographe et du latin est lancée par le pouvoir, et dans le même temps on tente d’unir tout l’empire carolingien par la religion et la conversion. Or très peu de personnes comprend le latin à cette époque là. Athina Ysos s’est intéressée avec les langues carolingiennes à comment l’enseignement est transmis par les clercs aux fidèles aux marges de l’empire carolingien, quelles sont les langues sont utilisées et comment ils arrivent à les convertir.

Pour en savoir plus sur les langues carolingiennes Athina vous propose les ouvrages suivants :
La formation de l'Empire carolingien (751/814) (Duby Georges, Atlas Historique Duby, Paris, Larousse, 2010)
La formation de l’Empire carolingien (751/814) (Duby Georges, Atlas Historique Duby, Paris, Larousse, 2010)

Sur la réforme carolingienne

  • MCKITTERICK, R., « Le pouvoir des mots : les glossaires, la mémoire culturelle et la transmission du savoir au haut Moyen Âge » dans Les écoles monastiques du haut Moyen Age, Les cahiers colombaniens, 2013
  • MCKITTERICK. R., The Carolingians and the written word, Cambridge University Press, 1989
  • RICHE, P., L’enseignement au Moyen Age, Paris, CNRS Editions, 2016
  • RICHE, P., « Le renouveau culturel à la cour de Pépin III », Francia. Forschungen zur Westeuropäischen Geschichte, München und Zürich : Artemis Verlag, 1975

Sur la communication

  • BALIBAR, R., « L’usage légitime de la langue orale par les clercs », dans Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, 1991, pp 109- 119
  • BANNIARD, M.. Viva Voce. Communication orale et écrite du IVe au IXe siècle en Occident latin, Paris, Etudes Augustiniennes, 1992
  • BANNIARD, M., « Rhabanus Maurus and the Vernacular Languages », in R. Wright (édit.), Latin and the Romance Languages in the Early Middle Ages, Londres et New-York, 1991, p. 164-174.
  • BRYAN GILLIS, M., Heresy and Dissent in the Carolingian Empire: The Case of Gottschalk of Orbais, Oxford, 2017
  • BUHRER-THIERRY, G., « Étrangers par la foi, étrangers par la langue : les missionnaires du monde germanique à la rencontre des peuples païens », Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, numéro thématique : L’étranger au Moyen âge, 1999
  • GRAVEL, M., Distances, rencontres, communications. Les défis de la concorde dans l’Empire carolingien, thèse de doctorat, université de Montréal/Université de Paris, 2010

    Illustration de l'épisode 36 de Passion Médiévistes par Din
    Illustration de l’épisode 36 de Passion Médiévistes par l’artiste Din
  • HAUG,W., Vernacular Literary Theory in the Middle Ages: The German Tradition, 800-1300, in its european context,trad Johanna M. Catling, Cambridge university press, 2006
  • VON MOOS, Entre Babel et Pentecôte, Différences linguistiques et communication orale avant la modernité (VIIIe-XVIe s.), Berlin, 2008

Sur l’ethnicité et les marges germaniques

  • BÜHRER-THIERRY, G., L’épiscopat dans la société politique en Alemanie et en Bavière. des derniers carolingiens aux premiers ottoniens (876-973), thèse, 1994
  • LEBECQ, S., BUHRER- THIERRY, G., « L’Occident sur ses marges (vie-xie siècles) : formes et techniques de l’intégration », Médiévales, 2006
  • LIENHARD, T., « De l’intérêt d’une identité ethnique: les chefs slaves et la Chrétienté d’après la Conversio Bagoariorum et Carantanorum », dans Richard Corradini, Rob Meens, Christina Pössel et Philip Shaw (dir.), Texts and Identities in the Early Middle Ages, Vienne : Österreichische Akademie der Wissenschaften, 2006, p. 401-412
  • POHL, W., Aux origines d’une Europe ethnique. Transformations d’identités entre Antiquité et Moyen Âge, dans Annales. Histoire, Sciences Sociales, éditions du EHESS, 2005

Sur les runes et alphabets

  •  Recueil de lettres d’Alcuin Created: 1er quart du IXe siècle, Saint-Denis
    Recueil de lettres d’Alcuin Created: 1er quart du IXe siècle, Saint-Denis

    COUMERT, M., « Hraban Maur et les Germains » dans le congrès Hraban Maur (vers 780-856), animé par Ph. Depreux, S. Lebecq, M. J.-L. Perrin et O. Szerwiniack en Juillet 2006, Brepols, 2010.

  • DEROLEZ, R., Runica manuscripta, the english tradition, Bruges, 1954
  • TOMBEUR. P., « De Polygraphia » dans Grafia e interpunzione del latino nel Medioevo, éd. A. Maieru Rome, 1987
  • TREFFORT, C., « De inventoribus litterarum : l’histoire de l’écriture vue par les savants carolingiens », Revista de Cultures Medievals, numéro 1, 2013

Quelques sources sur la langue

  • L. ARTING – CORREA, Walafrid Strabo’s libellus, 1996
  • Indiculus superstionum et paganiarum, MGH, Leges, Capitularia I, p 45
  • Raban Maur, De Inventione Linguarum, Bibliothèque nationale de France, Lat 5339

Quelques manuscrits en langue vernaculaire

  • Cod. Sang 193, Saint Gall, Stiftsbibliothek, VIIIe siècle
  • Cod. Guelf 29, Wolfenbüttel Herzog August Bibliothek
  • Cod.Pal.577, Biblioteca vaticana
  • Otfrid de Wissenbourg, Le Livre des Evangiles, Cod Pal Lat 52, Universitätsbibliothek Heidelberg, 200v

 

Dans cet épisode vous avez pu entendre les extraits des œuvres suivantes
  • Kaamelott – Livre I, « L’interprète»

 

Si cet épisode vous a intéressé vous pouvez aussi écouter :