Les épisodesPassion Médiévistes

Épisode 45 – Gaëtan et les portes des châteaux forts

Plongez dans la Bourgogne médiévale pour découvrir ses châteaux forts et leurs portes !

Je remercie le bar l'Antre II Mondes à Dijon où nous avons enregistré cet épisode !
Je remercie le bar l’Antre II Mondes à Dijon où nous avons enregistré cet épisode ! (Photo : Emmanuel Large)

Depuis 2019 Gaëtan Koening fait une thèse sur la construction des systèmes d’entrées et leurs fortifications dans les villes, châteaux et maisons-fortes médiévales et modernes en Bourgogne, sous la direction de Hervé Mouillebouche. Auparavant, il avait travaillé au cours de son master sur l’Alsace et sur les fortifications de montagne.

Gaëtan travaille sur l’évolution des systèmes fortifiés durant le Moyen Âge, de l’an mil à 1500, car on ne défend pas de la même façon au Xème qu’au XVème, avec une philosophie de la défense et de la représentation qui change au cours des siècles.

Une brève histoire des châteaux forts

Porte Narbonnaise de Carcassone
Porte Narbonnaise de Carcassone

Le château est un type de construction qui apparaît vers l’an mil, mais le terme « château fort » un terme moderne ultérieur pour faire la différence avec les châteaux de la Renaissance. Au Moyen Âge il n’a pas de château qui ne soit pas fortifié, que ce soit avec une tour ou une enceinte. Le château dans sa conception mélange trois éléments : l’ostentatoire, l’habitation et la fortification.

Et l’image du château classique que nous avons aujourd’hui est la représentation du château autour de l’an 1200, mais ces constructions connaissent beaucoup de différences, selon la situation géographique, le milieu naturel, ou les moyens financiers de la personne qui fait construire le château.

Par exemple,  à partir du XIème siècle on voit se développer un type de château avec une défense extrêmement passive. Mais avec l’arrivée du conflit anglais entre Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion dans les années 1180 à 1200, on va voir apparaître le modèle philippien avec les quatre tours de flanquement, la porte entre deux tours, le donjon circulaire et une uniformisation de la défense. Et plus tard, la Guerre de Cent imposera une nouvelle modification de la façon de penser le système de défense, avec notamment l’arrivée du pont levis à flèches.

Les symboliques de la porte

Bas-relief intitulé le couronnement de la Vierge du château de La Ferté Milon
Bas-relief intitulé le couronnement de la Vierge du château de La Ferté Milon

Pour Gaétan Koening, la porte d’un château cristallise toutes les fonctions du château : elle représente le pouvoir du seigneur, elle défend, et c’est un lieu de passage symbolique et effectif entre un espace protégé et un espace non-protégé. Les portes ont aussi un symbole religieux, en adoptant par exemple le nom d’un saint ou en étant décoré de statues religieuses.

Pour en savoir plus sur les portes des châteaux forts, écoutez l’épisode en entier !

Pour en savoir plus sur le sujet de l’épisode, on vous conseille de lire :

  • DEBORD André, Aristocratie et pouvoir. Le rôle du château dans la France médiévale, Paris, Picard, 2000.
  • MESQUI Jean, Châteaux forts et fortifications en France, Paris, Flammarion, 1997.
  • Actes du 3eme colloque de Flaran: Aux portes du château, Centre culturel de l’abbaye de Flaran, Valencesur-Baisen, 1989
Illustration de l'épisode 45 par l'artiste Din
Illustration de l’épisode 45 par l’artiste Din

Dans cet épisode vous avez pu entendre les extraits des œuvres suivantes :

Ecoutez les précédents épisodes de Passion Médiévistes :

Je remercie le bar l’Antre II Mondes à Dijon où nous avons enregistré cet épisode !