Les épisodesPassion Médiévistes

Épisode 49 – Ewen et les chanoines de Bretagne

Comment étaient organisés les chanoines et les collégiales en Bretagne au Moyen Âge ?

Portait Ewen Thual
Portait Ewen Thual

Dans cet épisode je reçois Ewen Thual, doctorant en histoire médiévale, qui prépare depuis 2017 sur le sujet « Collégiales et aristocratie en Bretagne à la fin du Moyen Âge (début XIIIe s.- début XVIe s.) ». Il est sous la direction de Anne Massoni à  l’université de Limoges, en partenariat avec Centre de Recherche Interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’Art et Musicologie (Criham).

C’est quoi un chanoine ? Et une collégiale ?

Petit point de vocabulaire sur lequel nous commençons dans le podcast : un chanoine est un clerc qui, comme un moine, va passer son temps à prier et à réciter les heures canoniales, qui vit dans une communauté qu’on appelle un chapitre. Mais contrairement aux moines, il ne meurt pas au monde, un chanoine n’est pas cloîtré mais vit comme un clerc séculier. Mais il existe aussi des chanoines séculiers qui suivent une règle.

Et une collégiale est donc « toute église desservie par un clergé séculier collectif, constitué en chapitre d’au moins deux chanoines, qui célèbre ensemble l’office divin, qui dispose d’une autonomie au moins physique (un édifice particulier), mais qui ne suit ni la règle bénédictine, ni la règle augustinienne mais la Règle d’Aix à partir du IXe siècle puis plus aucune règle« .

Les particularités des collégiales bretonnes

Carte de la Bretagne capitulaire au XVIII e siècle, avec les frontières des neuf diocèses bretons (annexe n°1 de CHARLES Olivier, Chanoines de Bretagne. Carrières et cultures d’une élite cléricale au siècle des Lumières, Rennes, PUR, 2004, disponible sur https://books.openedition.org/pur/17441)
Carte de la Bretagne capitulaire au XVIIIe siècle, avec les frontières des neuf diocèses bretons (annexe n°1 de CHARLES Olivier, Chanoines de Bretagne. Carrières et cultures d’une élite cléricale au siècle des Lumières, Rennes, PUR, 2004, disponible en ligne)

Ewen Thual étudie dans ses recherches le phénomène canonial breton sur une longue période de quatre siècles, ce qui lui permet de mettre en lumière les dynamiques qui animent ces établissements, de leur fondation jusqu’à leur éventuelle transformation, certains chapitres voyant leur statut changer à la fin du Moyen Âge.

Le milieu du XIIe siècle et plus précisément les années 1130-1140 voient apparaître les premières mentions fiables de l’existence d’un clergé séculier réuni en chapitre, selon le critère retenu précédemment. Les actes de fondation ou de confirmation constituent la source majeure pour l’étude de ces premiers établissements, qui perdurent sous différentes formes au cours des siècles suivants.

Aux rares traces de l’existence de chapitres séculiers au début de la période répondent une floraison et une diversité documentaires pour la fin du XVe siècle et le début du XVIe siècle, avec une documentation plus ou moins riche selon les établissements, mais dont il conviendra d’établir une typologie.

Pierre Le Baud écrivant son Histoire de Bretagne (XV e siècle), BnF, ms. fr. 8266, f. 5.
Pierre Le Baud écrivant son Histoire de Bretagne (XV e siècle), BnF, ms. fr. 8266, f. 5.

Les chapitres des collégiales bretonnes sont pour leur grande majorité d’essence aristocratique et deviennent pour certains d’entre eux de véritables instruments de gouvernement des diocèses. Reflet de la renommée de leurs fondateurs, les chapitres séculiers sont aussi chargés de la commémoration de leur souvenir et accueillent les donations d’autres fidèles, attirés par le lustre d’établissements richement dotés, qui contribue à l’essor d’un clergé dévoué à la célébration de la mémoire.

Pour en savoir plus sur le sujet de l’épisode, on vous conseille de lire :

Pour l’histoire des collégiales, des chanoines et des institutions religieuses médiévales :

  • Consulter le site du groupe de recherche en charge des collégiales, dont l’objectif est de recenser toutes les collégiales nées entre 816 et 1563 dans une France élargie, avec une bibliographie mise à jour : http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/equipe/
  • MASSONI Anne, « Qu’est-ce qu’une collégiale ? », dans Les collégiales dans le Midi de la France au Moyen Âge, Carcassonne, Centre d’Études Cathares, 2003, p. 13-16 (disponible sur https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01662279/document)
  • MASSONI Anne, « Un nouvel instrument de travail pour la communauté scientifique : le répertoire des collégiales séculières de France à l’époque médiévale », dans Revue d’histoire ecclésiastique, 102/3-4 (2007), p. 915-939 (disponible sur https://hal-unilim.archives-ouvertes.fr/hal-01156440/document).
  • MASSONI Anne, SPARHUBERT Éric (dir.), Israël du Dorat, être chanoine en l’an Mil. Discipline, culture, cadres institutionnels et monumentaux des chanoines entre les temps carolingiens et la réforme grégorienne, Limoges, PULIM, 2019.
  • MATZ Jean-Michel et CEVINS (DE) Marie-Madeleine, Structures et dynamiques religieuses dans les sociétés de l’Occident latin (1179-1449), Rennes, PUR, 2010 (disponible sur https://books.openedition.org/pur/131022)
  • NOBLET Julien, En perpétuelle mémoire. Collégiales castrales et saintes-chapelles à vocation funéraire en France (1450-1560), Rennes, PUR, 2009.
Illustration de l'épisode 49 par l'artiste Din
Illustration de l’épisode 49 par l’artiste Din

Pour l’histoire de la Bretagne à la fin du Moyen Âge :

  • La collection « Sources médiévales de l’histoire de Bretagne », dirigée par CHARON Philippe, COATIVY Yves et MAZEL Florian, Rennes, SHAB/PUR, depuis 2013 (liste des titres édités disponible sur http://www.pur-editions.fr/collection.php?idColl=128).
  • COATIVY Yves, Aux origines de l’État breton. Servir le duc de Bretagne aux xiiie et xive siècles, Rennes, PUR, 2019.
  • KERHERVÉ Jean, L’État breton aux xive et xve siècles. Les ducs, l’argent et les hommes, Paris, Maloine, 1987.
  • JONES Michael, La Bretagne ducale. Jean IV de Montfort entre la France et l’Angleterre (1664-1399), Rennes, PUR, 1998.
  • LEGUAY Jean-Pierre, MARTIN Hervé, Fastes et malheurs de la Bretagne ducale (1213-1532), Rennes, Ouest-France, 1997 (rééd.).

Dans cet épisode vous avez pu entendre les extraits des œuvres suivantes :

Si cet épisode vous a intéressé vous pouvez aussi écouter :