Passion Antiquités

Épisode 4 – Juliette et la bibliothèque d’Alexandrie (Passion Antiquités)

Épisode 4 - Juliette et la bibliothèque d'Alexandrie (Passion Antiquités)
/

Quelle est l’histoire de la bibliothèque d’Alexandrie ?

Portrait Juliette Roy
Portrait Juliette Roy

Dans cet épisode de Passion Antiquités, Juliette Roy vous parle de la fameuse bibliothèque d’Alexandrie. Elle a fait un master Recherche en Histoire et Anthropologie de l’Antiquité à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne sous la direction de Bernard Legras.

L’Égypte antique des Ptolémées

Le cadre chronologique et spatial de cet épisode est ce qu’on appelle l’Egypte hellénistique (ou Egypte grecque). En effet, après la conquête d’Alexandre au IVe siècle, l’Égypte est gouvernée par une dynastie de souverains gréco-macédoniens que l’on appelle les Ptolémées (ou les Lagides) pendant 300 ans environ, entre le IIIe s. et le Ier s. av. J-C.

Buste en marbre de Ptolémée Ier Sôter daté du IIIe s. av. J.-C. et conservé au musée du Louvre
Buste en marbre de Ptolémée Ier Sôter daté du IIIe s. av. J.-C. et conservé au musée du Louvre

En une dizaine d’années (entre 334 et 323 av. J-C.), Alexandre le Grand (fils du roi de Macédoine Philippe II) fait la conquête de l’empire perse et défait le Grand roi achéménide Darius III. Il parvient avec son armée jusqu’aux rives de l’Indus puis revient à Babylone où il meurt en 323.

A sa mort, ses principaux généraux se déchirent et se font la guerre pour le partage et le contrôle de ce vaste empire qu’Alexandre de son vivant n’a pas vraiment eu le temps de d’organiser correctement. Cette période de conflits (qui a duré une 50aine d’années entre la fin du IVe et le début du IIIe s.) est appelée « les guerres des Diadoques » à les Diadoques étant les successeurs d’Alexandre. Parmi les Diadoques, on trouve un général qui a été très proche d’Alexandre, Ptolémée, fils de Lagos (issus d’une famille noble macédonienne). Au début du IIIe siècle, après les guerres des Diadoques, Ptolémée parvient à prendre le contrôle de l’Egypte et y installe une dynastie, les Lagides (du nom du père de Ptolémée) qui règneront jusqu’au Ier s. av. J-C.

La fondation de la bibliothèque d’Alexandrie

Quand on parle de la bibliothèque d’Alexandrie, il faut bien comprendre que cette bibliothèque appartenait à un ensemble plus vaste : celui du Musée d’Alexandrie (en grec Mouseion). Le Mouseion est originellement dans le monde grec un sanctuaire dédié aux Muses (d’où son nom). Le terme a progressivement désigné une institution dédiée au savoir et aux arts, placée sous le patronage des Muses. Le plus célèbre de ces Musées étant celui d’Alexandrie qui abritait la fameuse Bibliothèque.

Un plan d’Alexandrie à l’époque des Ptolémées Source : B. LEGRAS, L’Egypte grecque et romaine, Paris, Armand Colin, 2004).
Un plan d’Alexandrie à l’époque des Ptolémées (Source : B. LEGRAS, L’Egypte grecque et romaine, Paris, Armand Colin, 2004).

En créant cette bibliothèque, Ptolémée et Démétrios de Phalère poursuivent au moins 3 objectifs qui convergent en réalité pour exalter le prestige royal :

  • D’abord un objectif culturel : l’affirmation de l’hellénisme des conquérants, de leur grécité.

Les Grecs, minoritaires, sont installés sur un territoire avec une civilisation extrêmement ancienne. La création de cette bibliothèque de livres grecs (les livres non grecs étant traduits), permet de rassembler à Alexandrie tout le savoir du monde et de l’enrichir en grec.

  • Ensuite, un objectif important de prestige culturel : car les richesses de cette bibliothèque royale doivent surpasser toutes les autres bibliothèques du monde connu (en lien avec sa vocation encyclopédique).

Elle doit permettre d’attirer les savants les plus réputés, les écrivains les plus talentueux de toutes les régions du monde grec. C’est important de bien comprendre que dans les grandes monarchies hellénistiques, le savoir intellectuel et scientifique est recherché, honoré et valorisé par le pouvoir royal.

  • Enfin, un objectif d’ordre politique et pratique : cette bibliothèque devait permettre au roi grec d’Egypte de mieux comprendre et de mieux connaitre les hommes très différents par leurs origines et leurs traditions qui peuplaient son royaume (qu’ils soient Grecs ou Egyptiens).

Un savant grec à la tête de la bibliothèque d’Alexandrie

Statue fictive de Démétrios de Phalère d’époque contemporaine placée dans le hall de l’actuelle Bibliotheca Alexandrina à Alexandrie
Statue fictive de Démétrios de Phalère d’époque contemporaine placée dans le hall de l’actuelle Bibliotheca Alexandrina à Alexandrie

Comme son nom l’indique, Démétrios de Phalère est un homme originaire du dème de Phalère, un port mineur d’Athènes. Il serait né aux alentours de 350 av. J-C. et il a une origine sociale plutôt modeste (son père était un client d’un grand stratège athénien). Démétrios a eu une solide formation philosophique auprès de l’un des disciples d’Aristote, Théophraste. C’est donc un philosophe péripatéticien (c’est important car l’influence d’Aristote va se retrouver directement dans la fondation de la Bibliothèque).

C’est un homme qui a eu un rôle politique à Athènes dans le contexte des guerres des Diadoques à la fin du IVe siècle, entre les successeurs d’Alexandre. Il était le protégé de Cassandre (le fils d’un général d’Alexandre et lui-même participant à la conquête). Je passe les détails mais en gros Cassandre parvient à prendre le contrôle d’Athènes en 317 av. J-C. et il décide de placer Démétrios de Phalère à la tête de la cité pour la gouverner en son nom. Il avait surtout une fonction d’administrateur et de gouverneur et on a des sources épigraphiques et littéraires assez précises qui permettent de reconstituer son œuvre législatrice à Athènes à c’est important parce que ça montre que ce personnage avait des compétences philosophiques et de l’expérience dans le domaine de la politique et de l’administration d’une cité.

En 307 av. J-C., 10 ans après son accession au pouvoir à la tête d’Athènes, il est contraint de fuir Athènes car la cité a été prise par un autre Diadoque, Démétrios Poliorcète. Après quelques années en exil (notamment à Thèbes), il se rend en Egypte à la cour de Ptolémée Ier, probablement après la mort de Cassandre son ancien protecteur vers 298 av. J-C. Il entame alors une nouvelle carrière politique aux côtés de Ptolémée Ier, en tant que conseiller du roi (donc une position sociale très élevée, liée à ses compétences politiques et philosophiques). C’est là qu’il a joué un rôle crucial dans la fondation de la Bibliothèque d’Alexandrie et aussi dans la traduction de la Torah hébraïque (la Septante).

Faute de sources, nous mesurons assez mal le rôle exact qu’a eu Démétrios de Phalère comme conseiller politique à la cour des Ptolémées et sur une potentielle œuvre législative qu’il aurait mis en place à Alexandrie. Concernant le Musée et la Bibliothèque d’Alexandrie, les sources à notre disposition (plutôt tardives) s’accordent toutes à lui donner un rôle central dans la genèse du projet : il est mentionné comme celui qui a conseillé le roi de fonder la Bibliothèque abritée par le Mouseion et comme celui qui a mis en œuvre la politique d’acquisition de manuscrits réunissant tous les savoirs et la vocation encyclopédique héritée d’Aristote.

Et dans le reste de l’épisode…

On parle aussi dans cet épisode du fonctionnement et de l’organisation de la bibliothèque, de son histoire à travers les siècles, jusqu’à celle de sa destruction qui divisie encore les historiens.

Pour en savoir plus sur le sujet de l’épisode, on vous conseille de lire :

  • Sur l’époque hellénistique (la conquête d’Alexandre et les guerres des Diadoques)
Une aquarelle de Jean-Claude Golvin représentant Alexandrie vue depuis la mer Méditerranée (conservée au musée départemental d’Arles Antique).
Une aquarelle de Jean-Claude Golvin représentant Alexandrie vue depuis la mer Méditerranée (conservée au musée départemental d’Arles Antique).

– P. BRIANT, Alexandre, Paris, PUF (Que sais-je ?), 2019 (réed.).

– P. CABANES, Le monde hellénistique. De la mort d’Alexandre à la paix d’Apamée (323 – 188 av. J.-C.), Paris, Points Histoire (Nouvelle histoire de l’Antiquité), 1995.

– C. GRANDJEAN (et. all.), Le monde hellénistique, Paris, Armand Colin, 2008.

– E. WILL, Histoire politique du monde hellénistique (323 – 30 av. J-C.), Paris, Points Histoire, 2003 (réed.).

  • Sur la dynastie et le royaume lagide

– B. LEGRAS, L’Egypte grecque et romaine, Paris, Armand Colin, 2004.

– G. HÖLBL, A History of the Ptolemaic Empire, Londres, Routledge, 2001.

 

  • Sur Alexandrie et ses monuments

– P. BALLET, La vie quotidienne à Alexandrie (331 – 30 av. J.-C), Paris Hachettes Littératures, 1990.

– P. BERNAND, Alexandrie des Ptolémées, Paris, CNRS Editions, 1997.

– C. JACOB, F. DE POULIGNAC (dir.), Alexandrie au IIIe siècle av. J-C. Tous les savoirs du monde ou le rêve d’universalité des Ptolémées, Paris, Autrement, 1992.

– J.-Y. EMPEREUR, Le Phare d’Alexandrie : la merveille retrouvée, Paris, Gallimard, 2004.

Une source ancienne littéraire : Strabon, Géographie, livre XVII (Egypte et Ethiopie), Paris, Les Belles Lettres, 2014.

  • Sur la bibliothèque d’Alexandrie

– L. CANFORA, La véritable histoire de la Bibliothèque d’Alexandrie, trad. J.-P. Manganaro, D. Dubroca, Paris, Desjonquères, 1998.

– M. EL-ABBADI, Vie et destin de l’ancienne Bibliothèque d’Alexandrie, Paris, UNESCO-PNUD, 1992.

– C. JACOB, L. GIARD (dir.), Des Alexandries I. Du livre au texte, Paris, Bibliothèque Nationale de France, 2001.

– B. LEGRAS, Lire en Egypte, d’Alexandre à l’Islam, Paris, Picard, 2002.

– C. RICO, A. DAN (dir.), The Library of Alexandria. A Cultural Crossroads of the Ancient World. Proceedings of the Second Polis Institute Interdisciplinary Conference, Jerusalem, Polis Institute Press, 2017.

– R. MACLEOD, The library of Alexandria : centre of learning in the ancient world, Londres, I. B. Tauris, 2000.

  • Sur Démétrios de Phalère, fondateur de la Bibliothèque d’Alexandrie

– C. MOSSE, « Démétrios de Phalère : un philosophe au pouvoir ? » dans C. JACOB, F. DE POULIGNAC (dir.), Alexandrie au IIIe siècle av. J-C. Tous les savoirs du monde ou le rêve d’universalité des Ptolémées, Paris, Autrement, 1992, p. 83 – 92.

– J. ROY, « Conseiller le roi en Egypte hellénistique : le cas du philosophe Démétrios de Phalère, ‘expert’ royal à la cour de Ptolémée Ier Sôter », Circé, n°11, 2019.

Dans cet épisode vous avez pu entendre les extraits des œuvres suivantes :

  • Assassin’s Creed Origins Main Theme
  • Asterix et Obelix Mission Cléopâtre

Si cet épisode vous a intéressé vous pouvez aussi écouter :